Mbacké Cadior Abdou Diouf, l’ancien président du Sénégal, rend visite au Khalife général des Mourides

Arrivé aux environs de 15 heures, Abdou Diouf, accompagné de ses enfants Moctar et Habib ainsi que plusieurs autres personnalités, a été aussitôt reçu par Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, Khalife général des mourides.El Hadji Mansour Mbaye s’est, au nom du Président Diouf, adressé au Khalife général des mourides pour rappeler les sentiments qui lient les deux hommes. « Lors d’une visite à Paris, Serigne Bassirou Abdou Khadr, porte-parole du Khalife général des mourides avait rendu une visite de courtoisie au Président Diouf » a-t-il rappelé.

Le communicateur traditionnel a rapporté que l’ancien secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie avait alors exprimé le souhait de rendre une visite au guide de la confrérie, une fois au Sénégal, pour lui renouveler ses sentiments de loyauté et de fidélité ».

El hadji Mansour Mbaye a aussi dit que le Président Diouf a, lui-même, rappelé ses relations avec Serigne Cheikh Sidy Moctar alors qu’il était étudiant.

Il s’est souvenu qu’ »accompagné de sa tante Aïda Gaye qui avait offert de la cola, en guise de adiya, l’actuel Khalife des mourides lui avait remis une portion », a dit El Hadji Mansour, commentant que « ce fut le signe prémonitoire d’un destin qui l’a conduit successivement à la tête du ministère du Plan, du gouvernement et de l’Etat et au Secrétaire général de la Francophonie ».

Le porte-parole du Président Abdou Diouf a également souligné « le rôle important joué par le chef de l’Etat Macky Sall pour faciliter cette visite en mettant à la disposition du Président Diouf , un hélicoptère et un dispositif de sécurité ».

Pour sa part, Serigne Cheikh Thioro Mbacké s’est, au nom du Khalife général des mourides, réjoui de la visite du Président Abdou Diouf, lui faisant remarquer que « les prières jadis formulées par votre tante ont été exaucées ». Il s’est souvenu de l’inauguration du forage de Mbacké Cadior en 1989 quand l’ancien président de la République exprimait « son admiration à toute la famille de Serigne Bara Mbacké, fils du fondateur du mouridisme ».

Il a encore loué « le savoir, la politesse, la foi et la bonne conduite » du 2e président de la République du Sénégal. Abdou Diouf a quitté la ville religieuse de Mbacké Cadior aux environs de 16 heures 30.

Source APS

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles