Trucs et astuces permettant aux hommes de savoir quand leurs femmes sont en période d’ovulation

Pour les femmes qui ne veulent pas avoir d’enfants, il existe des indices qui leur permettent de dire  quand d’autres femelles sont en période d’ovulation. Cependant des compagnes peuvent aussi essayer de cacher à leurs partenaires la «menace» de la fertilité, si elles n’en veulent pas.

Des chercheurs de l’Université de Berne, en Suisse, ont mis en place des expériences pour explorer la façon dont les femmes fertiles et non fertiles interagissent. Avec des projections, cette étude a  montré aux participants des images de femmes en ovulation et d’autres femmes en période moins fertile.

Contrairement aux hommes, ces femmes dans cette période ne trouvent pas le visage masculin plus attrayant et sont plus ou moins menaçantes ou sur la défensive. Tandis que des études antérieures montrent que les hommes trouvent les femmes fertiles plus attrayantes.

Des signes qui ne trompent pas

Mais maintenant des expériences ont démontré que des femmes peuvent également repérer l’ovulation des dames tout simplement en regardant leurs visages, une «compétence» qui pourrait aider ces femmes à garder leurs partenaires.

Des recherches récentes ont montré que les hommes trouvent des images de femmes qui ovulent plus attrayantes, alors que ces dernières prises dans la phase ultérieure, c’est-à-dire moins fertile de leur cycle menstruel, n’attirent pas tellement.

En réalité durant cette période, ces femmes sont plus attirantes quand elles  dansent, marchent, parlent ou chantent, elles sentent bon, bref paraissent plus attractives pendant leurs jours les plus fertiles.

Des capacités à l’avantage des hommes

Alors que certains experts soutiennent qu’il n’y a aucun avantage pour les femmes d’être en mesure de retenir sur les indices de l’ovulation, d’autres affirment qu’ils sont plus utiles quand il s’agit des hommes.

La capacité des hommes à reconnaître les signes de fécondité est à leur avantage, car elle stimule leurs chances de transmettre leurs gènes, de procréer.

C’est pourquoi des chercheurs de l’Université de Berne, en Suisse, ont mis en place des expériences pour explorer la façon dont les femmes fertiles et non fertiles interagissent.

Ils ont même émis l’hypothèse que dans les couples moins stables, les femmes qui maîtrisent ces signes sur d’autres qui ovulent peuvent percevoir cela comme  »une menace de la reproduction » et attirer les hommes loin de leurs partenaires.

Dans une étude en ligne, 160 femmes ont été montrées dans des paires d’images, une image générée quand une femme était à sa période la plus fertile et une autre dans la phase peu fertile du cycle.

La capacité des hommes à reconnaître les signes de fécondité est à leur avantage, car elle stimule leurs chances de transmettre leurs gènes, de procréer.

On a demandé aux participants d’indiquer où ils ont trouvé le visage plus attrayant. Des tests sanguins ont été prises pour enregistrer les niveaux d’hormones des femmes.

Les deux expériences ont montré que contrairement aux hommes, les femmes n’ont trouvé ni la période «fertile» ou «moins fertile ‘des visages plus attractifs dans un cas ou dans l’autre.

Ce fut une surprise pour les chercheurs qui s’attendaient à ce que les femmes lisent mieux les visages de leurs sœurs fertiles ou non.

Pourquoi est-il utile pour les hommes de pouvoir repérer les femmes fertiles

«Ces résultats peuvent être interprétés comme la capacité des hommes de détecter des « Indices » qui indiquent l’ovulation, cela peut servir les hommes dans ‘’La course aux armements’’.

Mais aussi aider à contrer l’effort fourni par les femmes pour dissimuler leur ovulation et celui des hommes qui auront un avantage sélectif pour la détecter », a expliqué l’étude.

Lactuacho.com avec dailymail.co

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles