Défis sécuritaires liés à la découverte du gaz et du pétrole : Pourquoi les organisations de veille tirent la sonnette d’alarme…

C’est demain que l’Organisation internationale de migrants Horizon Sans Frontières tient une conférence de presse sur « l’Absence de législations migratoires au Sénégal face aux défis sécuritaires  liés à la découverte du  gaz et du pétrole ».

Titillé par l’envie d’en savoir plus sur cette question souvent agitée ou décriée liée à la découverte de ces produits, (c’est selon), votre site www.lactuacho.com s’est rapproché des organisateurs de cette rencontre qui se tient ce lundi 17 Juillet à 9H au siège d’Amnesty international Sénégal (8412   sacré -cœur 1.)

De sources sures, nous pouvons assurer aux curieux que les axes ciblés par  les conférenciers ne seront pas du « déjà rabâché ou ressassé ».

Tout en nous laissant sur notre faim, une source proche des organisateurs  nous a soufflé  qu’ils échangeront sur le pourquoi une forte dépendance des pays développés à ces énergies est origine de convoitise, souvent source de conflits dans les pays producteurs.

Mais l’un des autres points essentiels est d’apporter un éclairage sur une question à la fois primordiale et paradoxale :

Pourquoi  ces produits, au lieu de tirer de la précarité les populations (qui doivent être les premiers bénéficiaires), les polluent, les appauvrit, créant des inégalités sociales  et des problèmes de sécurités, développant « une économie criminelle » ?

A en croire notre source, « le pétrole en réalité est une menace » et les conférenciers, Maitre Cheikh Tidiane Dabo,  avocat au  barreau de  Strasbourg et Boubacar Séye,     chercheur en migrations internationales et président d’Horizon Sans Frontières, en parleront sans détour.

Vivement lundi alors !

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles