Crash du vol d’Ethiopian Airlines : la boite noire retrouvée, sur décision de la compagnie la flotte d’appareils B-737-Max reste au sol jusqu’à nouvel ordre

Après des recherches fastidieuses, par l’équipe de secours et d’investigation, de la boîte noire de l’avion 737 Max 8, qui s’est écrasé près de la capitale éthiopienne Addis-Abeba peu après son décollage dimanche matin, Ethiopian Airlines a annoncé que l’enregistreur numérique de données de vol (« Digital Flight Data Recorder – DFDR ») ainsi que l’enregistreur de conversations au niveau du poste de pilotage (CVR) de l’ET302 ont pu être récupérés.

Ethiopian Airlines a décidé de suspendre les vols de tous les Boeing 737-Max 8 immédiatement après le tragique accident, jusqu’à nouvel ordre, en attendant de détenir la cause de l’accident grâce aux données de la boîte noire.

« Bien que nous ne connaissions pas encore la cause de l’accident, nous avons dû décider de laisser cette flotte, par mesure de précaution », nous dit le communiqué.

Ethiopian Airlines dit continuer de suivre la situation de près avec toutes les parties prenantes et fournit tout le soutien nécessaire aux familles des personnes décédées en mettant en place des centres d’assistance aux familles dans les aéroports d’Addis-Abeba et de Nairobi.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles