CEDEAO : Le Président Jean-Claude Kassi Brou appelle à une Coopération renforcée avec les États-Unis d’Amérique

Le Président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean-Claude Kassi Brou, a appelé à un renforcement de la coopération avec le gouvernement des États-Unis d’Amérique dans le but d’assurer la stabilité politique, paix, sécurité et développement économique en Afrique de l’Ouest.

Il a passé cet appel alors qu’il recevait le secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines, Tibor Nagy, et l’ambassadeur des États-Unis au Nigéria, Stuart Symington, lors d’une visite de courtoisie au siège de la Commission à Abuja, au Nigéria, le 9 novembre 2018.

Selon le communiqué issu de cette rencontre,  il a souligné la nécessité pour les États-Unis de maintenir leur rôle et leur influence au plan mondial compte tenu de leur importance stratégique pour l’Afrique de l’Ouest.

Le président Brou a informé la délégation américaine des interventions de la CEDEAO dans les affaires politiques des États membres, telles que la transition pacifique du pouvoir en Gambie, initiatives visant à assurer la paix et la sécurité dans des pays tels que le Mali, la Guinée Bissau, le Libéria et la Sierra Leone.

S’agissant de l’intervention politique de la Commission au Togo, le Président Brou a déclaré que la CEDEAO s’employait à faire en sorte que le Togo revoie sa constitution conformément aux normes régionales, qui prévoient une limite de deux mandats pour les présidents.

Il a également souligné l’importance des prochaines élections au Nigeria et au Sénégal, soulignant la nécessité de les rendre crédibles et pacifiques, car elles sont très importantes pour la stabilité de la région.

Le président Brou a également informé la délégation américaine de la volonté de la Commission d’améliorer le commerce interrégional, qui représente actuellement 15% du commerce formel, et de ses démarches visant à aider les États membres à parvenir à une position régionale commune sur la zone de libre-échange continentale africaine. .

Tibor Nagy a déclaré pour sa part qu’effectivement la CEDEAO avait fait de grands progrès dans les affaires politiques de ses États membres et a décrit le bloc de l’Afrique de l’Ouest comme un exemple à suivre par les autres communautés économiques régionales.

Il a réitéré l’engagement des États-Unis à soutenir les initiatives qui créeraient un environnement propice à la prospérité des investissements étrangers en Afrique de l’Ouest.

«  Les États-Unis, à travers leur Société de financement du développement international (International Development Finance Corporation), apporteraient une contribution de 60 milliards de dollars aux pays en développement pour les aider à améliorer leurs infrastructures et leurs économies », a-t-il déclaré.

La vice-présidente de la Commission, Mme Finda Koroma, la commissaire aux finances, Mme Halima Ahmed, et le commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité, le Général Francis Béhanzin, ont également assisté à la réunion.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles