Selon le Ministre de l’agriculture Papa Abdoulaye Seck , aucun privé ne réussira sans collaborer avec des exploitations familiales

Pour le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, le Dr Papa Abdoulaye Seck aucun privé ne peut réussir dans une zone sans travailler en bonne intelligence avec les exploitations familiales.  Il a tenu ces propos, il y a deux jours, lors du lancement  à   Dakar du  deuxième  plan  stratégique  pour  de l’initiative  prospective agricole et rural (IPAR), établi pour la période 2017-2021.

«La question foncière est fondamentale. Nous sommes pour une promotion du secteur privé  mais nous continuons à dire qu’il y a une différence fondamentale  entre sécuriser l’investissement privé et la terre. Nous  sommes un partenariat  gagnant-gagnant  entre secteur privé et collectivité », dira-t-il.

Le document  de plan stratégique 2017-2021, l’PAR   préconise  pour une   nouvelle  agriculture  appelée  à relever  concomitamment   des défis  comme : fournir   des revenus aux  agriculteurs  dont  plus  de 50%  vivent  en dessous  du seuil  de pauvreté ;  créer  des emplois  pour les jeunes  dans les activités  agricoles  et non agricoles ;  nourrir   les populations  rurales  et urbaines  en croissance .

Selon le ministre, c’est  dans ce cadre , IPAR  soutient que  la recherche  prospective  est  primordiale  pour anticiper  les évolutions  à venir  et favoriser  la prise en  compte  de ces  changements  structurels dans  l’élaboration  des politiques  publiques pour face  à ces nombreux  défis.

L’objectif principal est de trouver  les points d’articulation nécessaires entre les ambitions  propres et  les exigences  du cadre  macroéconomique  et sectoriel,  dans un contexte  de fortes  mutations  politiques  et  programmatiques, pour une agriculture  et un développement  rural au cœur des transformations structurelles  de notre économie.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles