Politique : MPCL – Luy Jot Jotna, le parti de Cheikh Tidiane Gadio sort de son mutisme et lance un appel à la solidarité

Communiqué :

Le Bureau politique du MPCL, réuni en session extraordinaire le mardi 31 juillet 2018, félicite tous les membres du Parti pour leur unité et leur solidarité dans l’épreuve qui a frappé notre organisation depuis que notre Leader, le Docteur Cheikh Tidiane Gadio, a été retenu aux États-Unis dans le cadre d’une affaire judiciaire.

Connaissant notre Leader mieux que quiconque, les membres du BP du MPCL, au nom de tous les militants et sympathisants, lui renouvellent leur soutien total et leur entière confiance et restent convaincus qu’il sortira complétement innocenté et même grandi de cette épreuve qui ne peut résulter que d’un regrettable malentendu.

Notre Leader est connu et respecté au Sénégal, en Afrique et dans le monde pour son intégrité prouvée par près de 10 ans de fonction ministérielle “zéro faute et sans aucun scandale financier” et quatre décennies de dévouement sans limites au service des citoyens sénégalais et africains.

Panafricaniste sans compromis, notre leader est acclamé par des millions d’Africains du continent et de la Diaspora qui lui ont renouvelé leur affection et leur confiance. Ils attendent tous et avec espoir son retour rapide pour la poursuite du combat pour l’unité politique, l’intégration économique, la sécurité, la prospérité et la Renaissance de l’Afrique et du Sénégal.

Le Bureau politique du MPCL appelle tous ses membres, sympathisants et alliés au Sénégal et en Afrique à rester soudés et unis. Il remercie tous ceux qui se sont prononcés récemment en faveur du Docteur Cheikh Tidiane Gadio et de son retour sans délai en terre africaine.

Le BP a décidé de procéder dans les plus brefs délais au remplacement de son ancien représentant chargé des questions électorales et des relations avec les institutions.

Le MPCL- Luy Jot Jotna désignera par conséquent un nouveau responsable et en informera les structures concernées (MINT, CNP des Assises, Responsables du dialogue politique et des différentes plateformes de concertation politique).

Le Bureau politique exprime sa totale solidarité avec les populations grandement pénalisées par la pénurie de l’eau qui soulève une fois encore des questions structurelles et fondamentales liées aux options de développement erronées prises par nos états depuis les indépendances.

Le Bureau politique s’engage à informer l’opinion nationale, africaine et internationale de sa position sur l’élection présidentielle de février 2019 dans les meilleurs délais et selon son propre agenda.

Fait à Dakar, le 31 juillet 2018

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles