Pétrole : la marine nigériane révèle avoir détruit 150 raffineries illégales en 7 mois

La marine nigériane a déclaré avoir détruit près de 150 raffineries illégales entre juin 2017 et janvier 2018 dans les états pétroliers de Rivers, Akwa Ibom et Cross River.

Le vice-amiral Victor Adedipe, commandant de l’Escadrille navale de l’est (FOC) a déclaré vendredi que le commandement avait assisté à une réduction drastique du vol de pétrole brut et de la piraterie.

Adedipe faisait cette mise au point lors de la remise du commandement à son successeur, le contre-amiral Matthew Emuekpere à Calabar.

Il a attribué les succès obtenus aux patrouilles constantes par le personnel naval en mer, ajoutant que le commandement avait également fait échouer le piratage de plusieurs navires en mer.

«Pendant la période où j’étais aux commandes, mon équipe et moi-même avons pu apporter notre contribution principalement dans deux domaines clés que sont les opérations et le bien-être.

« Au cours de la période, nous avons pu fermer 150 raffineries illégales dans la zone d’opération du commandement. Cela grâce à nos patrouilles agressives contre le siphonnage illégal de pétrole brut.

« Dans le domaine du bien-être, avec un très fort soutien du quartier général de la marine, le commandement a pu ajouter de la valeur à l’ensemble de ses casernes », a-t-il déclaré.

Il a également félicité les autres agences de sécurité, la communauté et les gouvernements locaux des Etats de Rivers, d’Akwa Ibom et de Cross River pour leur soutien et a sollicité le même appui à son successeur.

Source APA

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles