Matam Les cas de paludisme enregistrés passent de 3325 en 2014 à 9098 en 2015

Le nombre de cas de paludisme dans la région de Matam a presque triplé passant de 3325 en 2014 à 9098 un an plus tard a indiqué le point focal paludisme à la région médicale, Alioune Diagne.

Parallèlement, la morbidité et la mortalité proportionnelles sont passées respectivement de 1,1 à 2,3% et 1,8 à 1,2%, a-t-il souligné M. Diagne dans un entretien accordé à l’APS.
« 99,9 % des cas suspects du paludisme constatés dans la région ont bénéficié de test diagnostic rapide et de traitement et 38% des femmes enceintes ont été également prises en charge », a informé Alioune Diagne.
Selon M. Diagne, « l’augmentation des cas de paludisme pourrait être liée, entre autres facteurs, au retard de la distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action ».

« Il s’y ajoute aussi la vétusté du matériel, l’inadaptation des outils de gestion et l’insuffisance du suivi des cas graves dans les structures de référence », a ajouté le point focal paludisme à la région médicale de Matam.

Source APS

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles