Manifestation devant les locaux de l’ANAM : cinq militants de Greenpeace arrêtés puis relâchés quelques heures plus tard

Les cinq militants de Greenpeace qui avaient été interpellés ce matin par la police, ont été finalement libérés hier nuit.

Pour rappel, ces militants protestaient pacifiquement devant les locaux de l’Agence Nationale des Affaires Maritimes (ANAM) du Sénégal pour exiger la publication de l’état d’avancement du processus de re-jaugeage des navires de pêche industrielle au Sénégal.

L’info relative à leur libération a été confirmée dans la soirée par Greenpeace.

Entamé depuis 2016, le processus de re-jaugeage des navires de pêche industrielle traîne toujours, et ceci malgré les engagements pris par le Ministère de la pêche et de l’économie maritime ainsi que les lourdes conséquences financières, sociales et écologiques que la fraude au tonnage continue d’engendrer au Sénégal.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles