Louga: très remontés, des propriétaires terriens dénoncent une spoliation foncière

Des propriétaires de quelques champs du village de Ndjimby Seck situé à 2 Km de Louga, sont « victimes d’une spoliation foncière avec le morcellement de terre bradé par le maire de Nguidille, Idrissa TallL ».

Cheikh Mbaye Ndiaye et sa famille ont élevé la voix pour « dénoncer » ce qu’ils considèrent comme « des torts injustement vécus », rapporte nos confrères de lougawebmedias.com.

La presse a été invitée hier dimanche 30 décembre 2018 pour constater « les maux par rapport aux traces des lotissements, des bornages et les nouvelles délimitations exigées par l’autorité municipale et quelques agents chargées de faire ce travail tant décrié par les populations ».

« Même l’imam et le chef du village ont été bernés, avec des promesses d’extension du village » a soutenu Cheikh Mbaye Ndiaye.

Le conseiller municipal Djily Lô frère du célèbre Moustapha Cissé Lo accepte de porter le combat qu’il promet de transmettre aux autorités compétentes. Dans une précédente affaire similaire, M. Lo était intervenu en faveur des victimes de l’époque, ce qui avait poussé selon lui « Idrissa Tall attrait devant la justice à indemniser les plaignants de ce procès qui fait encore débat ».

Cette affaire, relaie le site, commence à  installer la psychose dans les milieux des agriculteurs qui craignent de perdre leurs terres qu’ils ont toujours exploitées pour survivre dignement.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles