Indignée par leur silence suite à la série d’assassinat de Sénégalais de l’extérieur, l’Organisation HSF ‘’tire’’ sur le parlement

Face à l’attitude de l’Etat du Sénégal qui n’assume pas sa mission régalienne dans la défense de ses fils, Horizon sans frontières regrette vivement  le silence de l’assemblée nationale qui s’éloigne davantage du peuple.

Ces termes contenus dans un communiqué parvenu à lactuacho.com, l’Organisation les explique en ce que la diaspora sénégalaise est devenue le théâtre de meurtres en série et que ces crimes commis sur les ressortissants sénégalais vivant à l’étranger semblent être  relancés  à une vitesse supérieure qui inquiète.

« Un autre ressortissant  sénégalais du nom de Pape Amadou Diouf a été mortellement poignardé par un ivoirien à bergame en Italie. Ce nouveau drame rallonge davantage la liste macabre des assassinats qui continuent d’endeuiller un peuple qui ne s’est pas encore remis du drame de Mina » nous dit le communiqué.

Selon HSF « Face à l’attitude de l’Etat du Sénégal qui n’assume pas sa mission régalienne dans la défense de ses fils, Horizon sans frontières regrette vivement  le silence de l’assemblée nationale qui s’éloigne davantage du peuple. Elle cherche à étouffer  le social, la déche   du sénégalais lambda sans eau, ni électricité qui peine à assurer sa dépense quotidienne pour des pseudos -questions de politiques politiciennes ».

Visiblement indignée par le silence de nos représentants parlementaires, Horizon sans Frontières dit regretter « vivement  un régime parlementaire   non républicaine, trop bourgeoise et insiste sur une commission d’enquête spécifique aux questions migratoires ».

« Le ministre des sénégalais de l’extérieur n’a jamais été convoqué pour des explications crédibles et malgré la  récurrence de ces assassinats, on se glorifie d’une diplomatie d’intégration : quelle contradiction !!! », ajoute le communiqué

HSF présente  ses condoléances aux familles des victimes et  félicite  beaucoup la presse sénégalaise (Exclus le Quotidien ‘’Le Soleil’’, l’APS et la RTS) pour leur travail  et leur soutien dans ce dossier des sénégalais morts dans des circonstances non encore élucidées à l’étranger.

Horizon sans Frontières exhorte à une spécialisation des questions migratoires dans les rédactions et annonce l’institution d’un prix annuel d’excellence  pour récompenser les entreprises de presse et  les journalistes les plus  méritants.

Boubacar Seye 5

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles