HCCT Vol ou truquage des élections « Tout voleur pris, sera hué et chassé ! », avertit Khalifa Sall

« Pourquoi donc ce jeu à cache à cache, ce refus de donner le fichier ? Le vol ou le truquage de ces élections, ce sera très difficile. Que celui qui y pense d’ailleurs, songe à aller se promener. Dimanche, nous mettrons un dispositif sans commune mesure. Tout voleur pris, sera hué et chassé». Ces paroles sont du maire de Dakar.

Pour un scrutin transparent, sincère et serein qu’il appelle de tous ses voeux, Khalifa Sall indique que cela implique et suppose d’abord que les pré-requis soient respectés, parce qu’on ne peut pas aller à une élection avec un corps électoral de 1098 électeurs et ne pas pouvoir disposer du fichier.

«Ça n’a pas de sens et ce n’est pas parce que les gens ne peuvent pas avoir ce fichier. Chacun de nous, surtout au niveau de la ville, nous nous connaissons. Nous savons qui est qui. Aujourd’hui, ce qui est important dans ce scrutin de second collège, est que les électeurs sont connus, identifiables, localisables. (…) Ce que nous voulons savoir et qu’ils (du côté Etat) veulent également savoir, c’est qu’il n’y a qu’un seul centre de vote : Mame Yacine Diagne ; avec trois bureaux de votes. Comment se fera la répartition ? Est-ce par ordre alphabétique ou par commune ? Si c’est par commune, l’orientation sera facile, parce qu’il y a 19 communes pour trois bureaux de votes. Si c’est par ordre alphabétique, itou », a-t-il ajouté.

Source Jotay.net

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles