Hantise du terrorisme: Un ado musulman de 10 ans, confond les mots terrorist et terraced (mitoyen) et se fait  »cuisiner » par la police

Un garçon musulman a été interrogé par la police après avoir écrit à tort qu’il vivait dans une «maison terroriste» plutôt qu’une «maison mitoyenne (terraced en anglais) ». L’adolescent de  10 ans a fait l’erreur au cours d’une leçon d’anglais dans une école primaire à Accrington, Lancashire (Angleterre), et des officiers sont arrivés à quelques jours après à  son domicile pour l’interroger et d’examiner l’ordinateur portable de la famille.

Parlant à la BBC, la famille du garçon a déclaré cet incident, survenu le 7 Décembre, choquant et a demandé à la police et l’école de présenter des excuses.

Sa cousine, qui n’a pas été nommée pour protéger son identité, a déclaré: «Nous pouvons  imaginer ce qui se passe pour un homme de 30 ans, mais pas pour un jeune enfant. Nous sommes absolument dégoûtés que ce qui est arrivé à notre famille ».

La Loi sur la sécurité contre le terrorisme  a été introduite l’année dernière et les moyennes écoles ont l’obligation légale d’empêcher les jeunes d’être radicalisés.

Ce programme Prevent fait partie de la stratégie antiterroriste du gouvernement anglais,   et est conçu pour aider la police et les agences de sécurité d’identifier les individus et les groupes à risque de radicalisation, tels que les extrémistes islamistes ou l’extrême-droite.

Il a introduit une obligation légale pour ceux qui travaillent dans les écoles, le NHS, les prisons et les autres rôles du secteur public de signaler toute préoccupation au sujet des personnes s’étant radicalisées ou étant attirées par le terrorisme.

Depuis Juillet 2015 enseignants ont été légalement tenus de signaler tout comportement extrémiste présumé à la police dans le cadre de la stratégie Prevent.

lactuacho.com avec dailymail.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles