Gambie : l’ancien dictateur, Yaya Jammeh, soupçonné d’avoir détourné plus 30 milliards de francs CFA

Nul ne pouvait imaginer que l’ancien dictateur gambien Yahya Jammeh puisse quitter son pays pour partir en exil les mains vides. Certains témoins avaient affirmé qu’il avait  même ratissé les comptes de l’Etat avant d’embarquer dans son vol faisant escale en Guinée, pour atterrir en Guinée équatoriale.

Mais voilà que les choses se corsent ! Selon nos confrères d’enqueteplus.com, quatre-vingt-huit comptes bancaires, 14 sociétés, et plus de 50 millions de dollars (45 millions d’euros ou plus de 30 millions de francs CFA) ont été pris dans les caisses de la Banque centrale.

En tout cas, c’est le bilan des premières investigations de la justice gambienne sur les détournements dont l’ancien maître de Banjul, Yahya Jammeh, est soupçonné.

Exilé en Guinée équatoriale, où le chef de l’État, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, l’a accueilli après son départ, en janvier, il vit aujourd’hui à Sipopo, à vingt-cinq minutes de Malabo, dans une des 54 villas construites pour recevoir les chefs d’État africains lors des sommets, indique le site.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles