Construction d’une route Ndenatte-Tonghor : Une doléance vieille de plus de 45 ans bientôt satisfaite

La route Ndenatte-Tonghor, qui permet de traverser tout le village de Yoff sans passer par l’autoroute, vient d’être lancée. Le démarrage des travaux est effectué hier en présence de toutes les autorités gouvernementales, de l’Ageroute et des dignitaires lébous de Yoff.
Un ouf de soulagement pour les populations de Yoff surtout celles des quartiers traditionnels de Ndenatte et de Tonghor. La route devant traverser tout le village lébou, sans passer par l’autoroute est lancé hier par les autorités gouvernementales du ministère des Infrastructures, avec l’Ageroute maître d’œuvre, et devant des dignitaires lébous.
Ce projet élaboré depuis 1973, a vu plusieurs générations passer sans penser à sa réalisation. C’est pourquoi, on peut dire sans risque de se tromper qu’une doléance vieille de 45 ans sera bientôt satisfaite pour permettre de désenclaver tout le village de Yoff, dont la commune est la plus étendue parmi les 19 autres du département de Dakar.
Selon Youssou Ndiaye président du Comité de gestion de Ndenatte, les populations de Yoff se réjouissent de cette œuvre aussi grandiose qui était un rêve pour elles.
« Des instructions ont été données par les différents khalifs généraux des Layennes pour que ce projet puisse voir le jour, mais en vain. Notre rêve vient d’être exhaussé, après plus de quarante années de lutte acharnée pour l’implantation de cette route qui relie les quartiers traditionnels de ce village lébou. Un acte que nous saluons à sa juste valeur », a-t-il déclaré.
« Ce projet qui tenait à cœur le maire de la commune vient d’être réalisé. Ce que nous n’allons geste magnifié par toute la population de Yoff. Des millions de nos pauvres francs ont été investis pour dédommager les populations dont les maisons sont touchées par cette route », a-t-il ajouté.
Le Directeur régional de Ageroute, M. Senghor, prenant la parole, a rassuré les populations que toutes les mesures sécuritaires seront prises ainsi que le volet assainissement. « Elle sera composée de deux voies avec des passages piétons », a-t-il dit. Selon lui, « d’autres chantiers sont également prévus par le ministère des Infrastructures dans cette commune d’ici peu ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles