Conférence sur l’Information financière axée sur les résultats, Amadou Bâ salue la pertinence du thème

Dans son discours d’ouverture de la conférence internationale sur la gestion des finances publiques consacrée à l’information financière axée sur les résultats, le ministre de l’économie des finances et du plan, Amadou Bâ a indiqué, hier à Dakar, que la communauté internationale vient d’emprunter un tournant décisif dans l’agenda du développement international, notamment avec l’adoption des Objectifs du développement durable (ODD).

« Une mobilisation de ressources financières sans précédent sera nécessaire pour faire face aux besoins de financement supplémentaires, surtout dans les pays en développement (PED). En effet, aujourd’hui, autant la mobilisation des ressources publiques pour le développement constitue un défi majeur, autant l’utilisation optimale de ces ressources rares appelle plus d’efficacité de la part des pouvoirs publics ; la transparence et la reddition de comptes étant désormais les maîtres-mots de la nouvelle gouvernance économique et financière », a-t-il souligné.

C’était en présence de plusieurs ministres issus de divers horizons, des Experts Comptables et Comptables agréés, des partenaires au développement et autres acteurs socioéconomiques.

Le Sénégal, note le ministre,  a pris l’option de bâtir son système de gestion des finances publiques sur le socle de la transparence et de la gestion axée sur les résultats, avec une vision stratégique qui devra se traduire par – le renforcement de l’efficacité de la dépense publique, la consolidation de la discipline budgétaire, l’amélioration de la transparence budgétaire et le renforcement de la responsabilité des gestionnaires publics avec la déconcentration de l’ordonnancement.

Expliquant que la réforme comptable est inspirée par le SYSCOA ainsi que les normes comptables internationales, il a aussi déclaré que ses principaux axes portent notamment sur l’introduction du droit constaté, base de liquidation des dépenses, la prise en compte d’éléments patrimoniaux et l’élaboration d’un bilan d’ouverture.

« A ce titre, nos services sont en train de finaliser les termes de référence pour le recrutement de consultants en vue du recensement et de la valorisation des actifs et passifs du bilan d’ouverture de l’Etat. Il apparaît ainsi que la réussite des réformes engagées requiert l’implication de tous les acteurs, notamment l’Ordre des Experts comptables et Comptables agréés (ONECCA). C’est pourquoi, je saisis cette occasion pour remercier l’ONECCA pour sa participation active aux travaux du cadre institutionnel de pilotage et de suivi de la mise en œuvre des réformes induites par le nouveau cadre harmonisé des finances publiques de l’UEMOA » a-t-il souligné.

Il a aussi insisté sur la pertinence avérée du thème de cette rencontre qui selon lui préfigure d’une contribution de qualité sur cette problématique, dans le sens d’une accélération de la mise en œuvre des réformes par les différents pays, une meilleure implication de la société civile et un soutien accru des institutions régionales (UEMOA, CEMAC et OHADA) ainsi que des partenaires au développement.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles