Barth reste ferme sur sa position, mais le déguerpissement des mécaniciens de l’ancienne piste remis à une date ultérieure

Finalement le déguerpissement prévu ce dimanche 10 janvier 2016 des mécaniciens qui occupent un terrain situé sur une ancienne piste de l’Aéroport n’aura finalement plus lieu.

Mais du coté de la mairie, on a tenu à souligner que ce n’est que partie remise. Les autorités municipales de Sacré-Coeur/Mermoz sont en discussion avec les autorités étatiques pour voir comment mettre fin à cette occupation illégale.

Certains mécaniciens ont passé la nuit sur les lieux, déterminés à faire face à Barth, le maire de la localité s’il devait mettre à exécution sa menace de les faire partir de force.

De son le maire a réaffirmé qu’une solution avec un financement de 60 millions leur avait été proposé, proposition sur laquelle les mécaniciens ont craché.

« Ils ont été voir des autorités, mais ont entendu un langage de vérité », a révélé Barthélémy Dias en passant.

Ferme sur sa position, il a aussi indiqué qu’ils (les mécaniciens) vont partir de force, pour le moment ce n’est que partie remise, car la municipalité est en discussion avec les autorités (étatiques).

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles