Ama a été condamné un mois de prison avec sursis assorti d’une amende de 50.000 FCFA.

Un mois avec sursis plus 50.000 frs CFA d’amende, Ama Baldé l’a échappé belle !

Le verdict tant attendu du procès du lutteur pikinois Ama Baldé est tombé. Une décision plutôt clémente, car le lutteur, d’après la Radio Futurs Médias a été condamné un mois de prison avec sursis, assorti d’une amende de 50.000 FCFA.

Le procureur avait auparavant reconnu que bien que fautif, le lutteur est un délinquant primaire qui a regretté son acte. Il avait alors requis la condamnation du prévenu (qui avait assommé un policier)  à un mois assorti du sursis.
Me Barro, l’avocat du policier assommé, avait de son coté indiqué que malgré les faits, mais son client ne réclamait que le franc symbolique en guise de dédommagement.
C’est sur cette voie de l’apaisement que les avocats de la défense se sont inscrits pour demander la clémence du juge, un juge qui l’a finalement condamné à un mois de prison avec sursis, assorti d’une amende de 50.000 FCFA.

Un ouf de soulagement à la fois pour le lutteur Ama Baldé et les organisateurs du TNT, car à première vue, le combat choc entre Ama Baldé et Gouy Gui qui fait office de finale,  prévu le 25 juillet 2015, ne semble plus compromis.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles