42e Conseil des gouverneurs du FIDA : Le Pape François appelle à des innovations technologiques pour lutter contre la pauvreté et la faim

Le Pape François appelle à des progrès en matière d’innovation et d’esprit d’entreprise pour transformer les communautés rurales et éliminer la malnutrition, affirmant qu’une «science avec conscience» était nécessaire pour aider les pauvres et les affamés du monde.

Le communiqué de la FAO parvenu à notre Rédaction indique que Souverain Pontife a lancé cet appel lors de l’ouverture hier du 42e Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (FIDA) qui se tient jusqu’à ce vendredi 15 février 2019 au siège de la FAO, à Rome.

Le monde doit «mettre vraiment la technologie au service des pauvres», a-t-il déclaré. «Les nouvelles technologies ne doivent pas aller à l’encontre des cultures locales et des savoirs traditionnels, mais être complémentaires et agir en synergie».

Le Pape s’est prononcé pour une plus grande collaboration mondiale dans la lutte contre la faim. «Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons unir nos forces, atteindre un consensus et renforcer nos liens. Les défis actuels sont si complexes que nous ne pouvons plus continuer à les affronter occasionnellement à l’aide de mesures prises dans l’urgence», a-t-il souligné.

Il a encouragé les personnes touchées par la pauvreté et la faim à participer directement aux prises de décision afin que «ces personnes soient les architectes responsables de leur propre production et progrès».

«Nous devons veiller à ce que chaque personne dans chaque communauté soit en mesure de puiser pleinement dans son potentiel pour mener une vie humaine digne de ce nom», a-t-il ajouté.

«La présence du Pape François nous touche toujours, nous inspire et nous renforce dans la lutte pour un monde plus juste et plus solidaire», a déclaré M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors de la même séance d’ouverture.

«L’Encyclique papale Laudato Si’ nous enseigne l’importance de l’équilibre entre les êtres humains et la nature pour garantir un avenir durable à notre planète. La lutte contre les effets du changement climatique, contre les causes des migrations forcées et pour une alimentation saine est aujourd’hui au cœur de l’action de la FAO», a souligné M. José Graziano da Silva.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte et le Président de la République dominicaine Danilo Medina Sanchez étaient présents à l’événement, tout comme d’autres personnalités.

Le Premier ministre italien a rendu hommage au travail de «toutes les personnes oeuvrant sur le terrain, souvent dans des situations difficiles, pour le compte des trois agences des Nations Unies basées à Rome», c’est-à-dire la FAO, le FIDA et le PAM. L’Italie est «fière d’accueillir ces agences qui constituent désormais un pôle incontesté pour la sécurité alimentaire et l’agriculture durable dans le monde».

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles