Vidéo à mourir de rire : Un mot gênant, oui mais pour qui ?

Dans ce jeu d’anagramme ( presque comme dans un jeu de scrabble), les joueurs ou joueuses ont les mêmes lettres et doivent former le plus long mot possible. Ce match oppose une religieuse à une femme apparemment mondaine. La facilité avec laquelle le mot s’est composé pour cette dernière l’a fait rire…Mais « Rira bien, qui rira le dernier » dit l’adage…

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles