USA Fortes présomption de fraude dans 3 États-Clés Des experts encouragent le camp Clinton à contester les résultats

Hillary Clinton est encouragée par un groupe d’éminents informaticiens et avocats électoraux à faire appel pour un nouveau dépouillement dans trois États clés  gagnés par Donald Trump, relaie New York Magazine.

John Bonifaz et J. Alex Halderman, directeur du Centre pour la sécurité informatique et la société de l’Université du Michigan, estiment avoir trouvé des preuves convaincantes selon lesquelles les résultats au Wisconsin, au Michigan et en Pennsylvanie auraient été manipulés ou piratés. Le groupe ne parle jusqu’ici pas  sujet de leurs trouvailles mais se concentre en privé sur le lobbying de l’équipe de Clinton.

Jeudi dernier, les activistes ont tenu une conférence téléphonique avec le président de la campagne de Clinton, John Podesta, et le conseiller général de la campagne, Marc Elias, pour faire valoir leurs arguments, selon une source informée de l’appel.

Les universitaires ont présenté des résultats montrant que dans le Wisconsin, Clinton a reçu 7%  de moins de voix dans les comtés qui s’appuyaient sur les machines de vote électronique par rapport aux comtés qui ont utilisé des scanners optiques et des bulletins de vote papier.

Sur la base de cette analyse statistique, Clinton pourrait contester jusqu’à 30 000 voix; or elle a perdu le Wisconsin par 27.000. Bien qu’il soit important de noter que le groupe n’a pas trouvé de preuve de piratage ou de manipulation, ils font valoir pour la campagne qu’un odèle suspect mérite une revue indépendante – surtout à la lumière du fait que la Maison Blanche d’Obama a accusé le gouvernement russe de piratage du Comité national démocratique.

Selon les chiffres actuels, Trump a remporté les 290 voix du Collège électoral contre 232 de Clinton, avec les 16 votes du Michigan non encore répartis. Cela pourrait renverser les résultats à la fois au Wisconsin (10 voix ) et en Pennsylvanie (20 voix), en plus de gagner le Michigan 16,  cela permettrait à Clinton de gagner le Collège électoral.

Le camp de Clinton est limité par le temps pour défier l’élection. Selon un des militants, la date limite dans le Wisconsin pour déposer un recours pour un autre dépouillement est le vendredi; en Pennsylvanie, c’est lundi; et pour le Michigan c’est mercredi prochain. La question de savoir si Clinton va demander un autre dépouillement demeure incertaine. Jusqu’à présent, les universitaires n’ont qu’un cas circonstancié qui exigerait non seulement un nouveau dépouillement mais un audit médico-légal des machines à voter.

Le conseiller Clinton a également souligné que la Maison Blanche, qui se concentre sur un transfert de pouvoir sans entraves, ne veut pas que Clinton conteste le résultat des élections. Jennifer Palmieri, directrice des communications de Clinton, n’a pas répondu à une demande d’éclaircissements.

Mais certains alliés de Clinton ont l’intention de pousser la question. Cet après-midi, la sœur d’Huma Abedin, Heba, a encouragé ses adeptes de Facebook à faire pression sur le ministère de la Justice pour qu’il vérifie le vote de 2016. «Appelez le DOJ … et dites-leur que vous voulez que les votes soient vérifiés», écrivait-elle. « Même si c’est occupé, continuez à appeler. »

Lactuacho.com avec nymag.com

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles