UCAD : réaction du recteur après des actes de vandalisme notés à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines

Communiqué : Faisant suite aux actes de vandalisme notés à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) , à la suite des élections de représentation  des amicales, le Recteur après avoir condamné ces agissements informe  que le processus du vote a suivi, en amont,  les étapes suivantes :

  • Concertation avec les différents représentants des têtes de listes sur les outils et les modalités du vote, par le Médiateur, dans tous les établissements concernés ;
  • Consentement de tous les représentants des listes en compétition, pour l’externalisation des opérations de vote sur la plateforme de Campusen ;
  • Mise en place d’un comité électoral dans chaque établissement, avec la représentation des listes et coalitions de listes en compétition.

A la Faculté des Sciences et Techniques (FST), le processus de proclamation des résultats des élections a été suspendu le 29 avril 2018, à la suite de la diffusion frauduleuse des résultats, par une capture d’écran des résultats opérée avant les délibérations. Le Doyen ayant déposé une plainte, les enquêtes sont en cours pour statuer sur la source de telles manipulations tendant à jeter le discrédit sur la sincérité du vote.

A la FLSH, le processus électoral a été conduit à son terme et après proclamation des résultats, deux coalitions de listes parmi les quatre qui étaient en compétition, se sont adonnées à des scènes de violence qui ont abouti à des dégâts matériels. Le surlendemain, ces deux coalitions ont déposé un recours qui a été vidé par le comité électoral ; celui-ci a estimé que les motifs évoqués n’entachaient en rien le processus de vote, encore moins les résultats. En conséquence, l’Assemblée de Faculté a validé ces résultats en sa séance ordinaire du 25 juillet 2018.

A la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG) et à la Faculté des Sciences juridiques et politiques (FSJP), le processus est en cours et tient compte de l’expérience tirée des contentieux soulevés dans les autres établissements.

Le Recteur, agissant conformément aux délibérations du Conseil Restreint,

  • considérant que le vote ne fait l’objet, à la FLSH en particulier, d’aucune contestation fondée sur des faits avérés ;
  • constatant, pour le déplorer, les actes de violence commis par divers groupes d’étudiants se réclamant ou non comme représentants de listes ou coalitions de listes ;
  • considérant le rapport fait par le Doyen de la FLSH au sujet de ces actes de vandalismes qui ont détérioré le patrimoine de l’établissement ;
  • considérant les rapports du Médiateur de l’UCAD sur le processus électoral et les enjeux liés aux élections de renouvellement des amicales d’étudiants ;

Prend acte des résultats ainsi proclamés par le comité électoral et validés par l’Assemblée de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines en sa séance du 25 juillet 2018.

Par ailleurs, appréciant les raisons de la suspension de la proclamation des résultats du vote en FST découlant de l’enquête en cours, le Recteur s’engage à lever la suspension du processus, en collaboration avec le Doyen et les différents acteurs de cet établissement, dès que les circonstances le permettront.

Le Recteur,

  • rappelant la mission fondamentale de l’Université qui est l’enseignement, la recherche et les services à la communauté ;
  • considérant la nécessité de faire respecter les lois et règlements qui gouvernent l’institution universitaire en toute autonomie ;
  • tenant compte de l’impérieuse nécessité de favoriser la participation des étudiants à la vie de l’université ;

 

Pour ces motifs, demande aux instances compétentes de :

  • poursuivre le processus électoral à la FASEG et à la FSJP ;
  • faire traduire devant la Commission de discipline tous les étudiants formellement identifiés qui sont auteurs de menaces, de violence ou de vandalismes.

 

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles