Témoignages poignants à sa levée du corps, le pont de l’émergence devient l’ « Echangeur Aliou Sow »

L’homme d’affaire, fondateur de la Compagnie sahélienne d’entreprise (Cse), repose maintenant au cimetière de musulman de Yoff. La prière morture suivie de la levée du corps s’est tenue ce dimanche à la mosquée Omarienne de Dakar

Entre parents, proches, amis et même simples citoyens qui ont tenu à lui rendre homme, on pouvait noter la présence du chef de l’Etat Macky Sall, son homologue malien,Ibrahim Boubacar Kéïta, des ministres et acteurs du monde des affaires.

Le président malien dans témoignage poignant a déclaré : « Notre père Aliou a été un musulman au plein sens du terme. Altruiste, songeant avant à l’autre avant lui-même, songeant à la communauté avant sa famille. Voilà l’homme, un homme très pieux, très humble à la foi certaine. De tels hommes donnent envie de vivre comme ils ont vécu. De tels hommes font davantage aimer notre belle religion qu’est l’Islam. Je ne parle pas en tant que chef de l’État du Mali, mais en tant que fils d’un homme qui m’a reconnu comme tel. Aliou Sow était pour moi comme un père qui a tenu, alors que sa santé commençait à chanceler, à venir à Bamako s’excuser de ne pouvoir assister à mon investiture.

Pour un hommage ô combien mérité pour cet exemple de bâtisseur, d’humaniste, le président Sall a décidé de laisser sa trace indélébile à la jeunesse en rebaptisant «l’Echangeur de l’Emergence », «Echangeur Aliou Sow».

Votre site www.lactuacho.com renouvelle ses condoléances et prières : « Que le TOUT PUISSANT l’accueille en son paradis pour l’éternité ».

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles