Reportage équilibré pour des élections paisibles-Acte 7 : Combattre les discours inflammatoires ou de haine

A qui pourrait bien profiter l’instabilité, la violence et les morts après ou pendant les élections ? A personne assurément, selon tous les participants !

C’est pourquoi, selon Eugenia Abu, les professionnels des médias se  doivent combattre le discours de la haine pour des élections fiables, transparentes et crédibles dans l’espace Cedeao,  et même partout à travers le monde

L’experte a rappelé que pour un traitement professionnel, les faits comptent plus que l’opinion du journaliste.

C’est pourquoi Madame French dans une intervention est revenue la nécessité de choisir les angles de reportages, en fonction de la période préélectorale,  électorale ou postélectorale.

De son côté Paul Ejimé, le facilitateur-modérateur a dirigé un scénario réparti entre des journalistes comme acteurs, misant sur une situation de crise préélectorale. Un exercice a permis aux journalistes de revisiter leurs protocoles d’interviews et de se corriger mutuellement.

Fara Michel Dièye

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles