Réponse des frondeurs ; Sommation interpellative contre Farba, plainte contre la commission de discipline du PDS

Les signataires du mémorandum pour la réforme du parti démocratique sénégalais (Pds), avec à leur tête Modou Fada Diagne, président du groupe parlementaire libéral et démocratique, vont commettre un pool d’avocats qui va envoyer, dans les prochaines heures, une sommation interpellative à Farba Senghor, membre du Comité directeur du pds.  

Ce dernier a accusé Modou Fada Diagne, en pleine réunion du comité directeur du pds,  d’être corrompu par le Président Macky Sall pour détruire le parti de Me Abdoulaye Wade. C’est l’une des décisions prises par les signataires du Mémorandum, en réunion hier, jeudi 18 juin, sous la présidence de son tête de file, Modou Fada Diagne.

Le même pool d’avocats commis par les signataires du Mémorandum aura  pour autre mission de porter plainte contre la Commission de discipline du Pds jugée illégale parce ne figurant pas dans les statuts du parti. En effet, les signataires du Mémorandum vont s’attacher les services de leurs camarades juristes eux-mêmes signataires du document (Mémorandum) pour des conseils en termes de conduite à tenir.

Au sujet de la Commission de disciple, Me Wade a décidé d’arrêter, sur médiation, selon les sources des signataires, les poursuites intentées contre Modou Fada Diagne et cie. Seulement, c’est en pleine réunion que les signataires ont eu l’information. Ils n’ont jamais été saisis, formellement, de cette décision. «Mais nous estimons que la Commission de  discipline a reculé parce que ses poursuites étant sans objet », a laissé entendre le porte-parole des signataires.

Par ailleurs, les signataires du Mémorandum se sont prononcés sur la liste du Secrétariat du Pds arrêtée par Me Abdoulaye. Même s’ils reconnaissent que c’est une prérogative du Secrétaire général du Pds, il n’en demeure pas moins que Modou Fada Diagne et cie soutiennent que la liste proposée par Me Wade ne reflète guère la configuration actuelle du Pds. « Cela illustre de fort belle manière la raison pour laquelle nous nous battons pour réformer le parti », a souligné Mansour Ndiaye, porte-parole du jour. D’ailleurs, c’est pourquoi les signataires vont analyser la configuration du secrétariat et faire parvenir par écrits, dans les prochains jours, leurs observations à Me Wade.

Source ‘’Sudonline’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles