Quand un membre de son parti égratigne Idrissa Seck.. .

Leader du parti Rewmi, Idrissa Seck continue sa tourne dans la banlieue dakaroise. Mais au sein de son parti le groupe pour la refondation de Rewmi raille ces « doxantu » de Ngorsi. C’est le cas du Dr Assane Ka, Coordonnateur de la Refondation du Rewmi de Pikine.

« Monsieur Point E ! Leader de St James ! Vous avez la parole. Merci d’avoir entamé la tournée de la honte du parti dit Rewmi dans le département de Pikine. En effet après de multiples réclamations de vaillants responsables pendant plus d’un an, et qui ont valu des départs malheureux puis une fronde sans issue dans le Rewmi, voilà le héros des 8% de 2012, prétextant une visite de proximité aux quelques représentants qui lui restent dans Pikine » jette-il au visage de son boss, nous dit le ‘’Populaire’’.

Pour le Dr Ka, qui minimise la portèe de sa tourne,  « ce qui fait rire, c’est qu’il prétend recueillir les avis des populations sur leur vécu quotidien alors qu’il n’est reçu que par ce peu de militants dont le nombre ne cesse de reculer ».
Voilà, indique-t-il: « Quelques raisons parmi tant d’autres qui justifient le besoin de refondre le parti qui est en détresse et dont certains acteurs bousculent le pacha dans des erreurs continues pour lui succéder avec beaucoup d’aisance ».

Ce proche d’Oumar Sarr, chef de la Refondation souligne que « la vente des cartes entamée il y a 3 ans n’a rien donné ; la restructuration pour laquelle un directeur des structures a été nommé a connu un échec ; l’absence dans les débats d’idées est autre constat ; et dire que les trois quarts des membres du bureau politiques de 2012 ont quitté le navire, etc. ».

Dernière pique de Dr Assane Ka, il pense que tout ça c’est « pêcher dans le vide pour peut-être récolter du vent, car ce n’est pas avec le verbe qu’on séduit un peuple mûr et intelligent ».

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles