Promotion de l’emploi : la DER ravive l’espoir dans la région de Louga

Le gouverneur de Louga a présidé un CDR spécial hier 23 avril 2018 au conseil départemental pour informer sur les modalités d’attribution d’un financement global de 15 milliards de francs CFA à répartir entre les 45 départements du Sénégal. C’était en présence de la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide (DER) qui a présenté une communication.

C’est un nouveau programme concocté par le chef de l’Etat Macky Sall. Ainsi cette enveloppe de 15 milliards de francs CFA sera consacrée au financement d’activités socioprofessionnelles. Ce programme est  piloté par la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide (DER).

Dans son intervention, le chef de l’exécutif régional a tenu à lever des équivoques et à calmer tous les candidats prétendants. Pour se faire, il a rappelé que tous les goulots d’étranglement et autres lourdeurs administratives seront évités pour diligenter les dossiers.

Les prétendants des départements de (Louga Linguère Kébémer) seront financés à travers les collectivités locales pour toucher les populations des cités urbaines et du monde rural sans discrimination.

Toutes les tranches d’âge, de 18 à 40 ans peuvent être bénéficiaires. Mais pour les femmes majeures, tous les âges sont concernés.  Les taux à allouer oscillent entre 500 milles pour les projets individuels mais peut être majoré jusqu’à 5millions ou plus seront la taille et le volume des entreprises concernées.

L’enveloppe destinée à la région de Louga est ainsi répartie : Louga 415 millions, Linguère 247millions et Kébémer 274 millions. Le taux d’interêt est fixé à 5% sur toute l’étendue du territoire national.

Selon le chef de la délégation de la DER « l’essentiel est de savoir fructifier les sommes pour développer les secteurs d’activités allant de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, bref tous les corps de métier. A l’heure du bilan, si tout est utilisé rationnellement, les financements seront revus à la hausse».

Pour bon nombre d’intervenants, le financement est venu à son heure mais le réalisme doit permettre d’éviter les errements du passé.

source lougawebmedias.com

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles