Prix à la Consommation mars 2015 l’indice affiche un recul de 0,6%

« L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation base 100 en 2008 du mois de mars 2015 a reculé de 0,6% par rapport au mois précédent. Cette évolution résulte principalement de la baisse des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées ». En variation annuelle, les prix à la consommation ont fléchi de 1,2%. Le rapport des prix des trois premiers mois de l’année 2015 sur ceux de la période correspondante de l’année 2014 laisse apparaître un repli de 1,6% », précise-t-on dans le document de L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD).

 

D’après l’ANSD, les prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » se sont contractés de 1,8% en rythme mensuel.

Cette situation est justifiée principalement par la chute des prix des poissons frais (-18,9%) et de leurs produits dérivés, tels que les poissons et autres produits séchés ou fumés (-13,2%), ainsi que des légumes frais en feuilles (-3,1%). Toujours d’après la source, une amélioration de l’offre en poissons et légumes frais en feuilles est à l’origine de la baisse des prix observée.

Toutefois, l’ANSD souligne que le renchérissement des agrumes (+21,4%), des tubercules et plantains (+18,9%) et des sels, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a. (+5,4%) a amoindri la baisse des prix. En variation annuelle, les prix ont diminué de 2,2%.

Le document de poursuivre : « Les prix des services de « transport » (-0,1%) ont fléchi en mars 2015, en liaison avec la baisse de ceux des services du transport aérien de passagers (-1,7%) et des pièces détachées et accessoires (-0,7%). En variation annuelle, les prix de la fonction ont chuté de 2,2% ».

Elle précise que le repli des prix des médicaments traditionnels (-1,3%) justifie essentiellement celui des services de « santé » (-0,1%) au cours de la période sous revue. Comparés à la période correspondante de l’année précédente, les prix se sont appréciés de 0,1%.

« Les prix des « biens et services divers » (-0,1%) ont reculé, sous l’effet de la baisse des prix des produits pour soins corporels (-0,3%), en dépit du renchérissement des appareils et articles pour soins corporels (+0,8%). Par rapport à la période correspondante en 2014, les prix sont demeurés stables », renseigne la source.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles