Passation de service du ministère de la justice : Me Malick Sall promet de relever les défis et tisse des lauriers à son prédécesseur

« Je ferai en sorte que la mise à niveau des institutions et du droit au niveau de la République soit ce qu’il est, c’est-à-dire un pays respecté partout dans le monde. Je suis avocat donc, je suis habitué au monde de la justice  pour vous avoir fréquenté régulièrement. Je compte sur votre disponibilité et votre engagement pour améliorer les conditions de la justice. ».

C’est en ces termes que le nouveau ministre de la justice a tenu hier à rassurer son univers devant son prédécesseur Ismaëla Madior Fall pour qui il a tenu un poignant témoignage:

« Je suis avocat mais pas un constitutionnaliste, donc, j’aurai des limites, mais si j’ai la chance de vous avoir à portée de main. Les multiples chantiers que vous avez ouverts, je peux vous assurer qu’ils seront continués. Je suis convaincu qu’avec votre place auprès du chef de l’Etat, vous serez d’un apport précieux. Je compte sur vous pour que le travail excellent que vous avez commencé soit terminé ».

Face aux défis, il a souligné, « Nous avons des magistrats de qualité, nous avons des greffiers de qualité, nous avons une justice de qualité. Il y a des manquements, mais pour l’essentiel ces manquements sont le fruit des conditions de travail du personnel que nous allons relever ensemble».

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles