Paix et sécurité régionale : la capacité opérationnelle de la force en attente de CEDEAO testée à Abuja

La Direction du maintien de la paix et de la sécurité régionale de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en collaboration avec les États membres, les centres de formation d’excellence, l’Union africaine (UA) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale GIZ) a organisé la Conférence de planification principale (MPC) pour son exercice de poste de commandement (CPX) – JIGUI IV, qui vise à tester la capacité opérationnelle totale (FOC) de la Force en attente de la CEDEAO.

Selon le communiqué parvenu à www.lactuacho.com, la réunion de cinq jours qui s’est terminée le 28 septembre 2018 au Collège de la Défense nationale à Abuja, au Nigeria, a vu les participants développer le plan d’exercices, la structure des exercices et développer le scénario CARANA utilisé pour le CPX.

La conférence a également permis aux participants de développer davantage les plans de communication technique pour l’exercice, sa stratégie d’information et de médias et ses plans logistiques, également connus sous le nom de «soutien réel».

Le directeur du maintien de la paix et de la sécurité régionale, Cyriaque Agnekethom, lors de son allocution à la fin de la conférence, a exprimé sa satisfaction quant à l’apport des participants pour améliorer les stratégies élaborées lors de la

Le directeur a exprimé l’engagement de la direction de la Commission à veiller à ce que le CPX se déroule conformément aux calendriers des exercices qui ont également été établis au cours de la conférence.

Le MPC devrait être suivi de la formation au siège opérationnel prévue en octobre 2018 à l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Beye à Bamako, au Mali, dans le cadre de la préparation de l’exercice.

Le CPX JIGUI IV prévu pour 2019 vise à tester et à renforcer la capacité du FSE à planifier le niveau stratégique et opérationnel des opérations multidimensionnelles et à exercer le commandement et le contrôle des forces déployées sur une opération de paix et de sécurité dans la région.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles