Nouvel an chinois : La Chine étale les facettes de sa culture à Dakar

L’Institut Confucius de Dakar, comme chaque année, à l’instar de tous les chinois du monde, a célébré la fête du nouvel an. C’est devenu une tradition, la coopération entre la Chine et le Sénégal, par-delà les dimensions politique, économique et commerciale, « est éminemment culturelle ». Selon le directeur Exécutif dudit Institut, Pr Mamadou Fall, en très peu de temps la Chine a pu damer le pion à des puissances économiques occidentales.

Cette année, la fête du Nouvel an chinois a un cachet assez particulier et commence sous le signe du cochon. A travers la Chine, l’Institut Confucius de Dakar a honoré de grands sénégalais qui sont très peu connus du grand public mais qui ont joué un rôle déterminant dans les relations entre la Chine et l’Afrique. M. Mamadou Fall, directeur Exécutif a précisé que l’ouverture de l’Institut Confucius, ce sont ces personnages -là qui ont ouvert la voie en faisant connaitre et aimer la Chine aux Sénégalais.
« L’Institut Confucius de Dakar fait découvrir aux sénégalais une humanité de compassion, de détermination. S’il y a une leçon que la Chine a donné au monde, c’est qu’en très peu de temps, elle a pu surpasser des puissances européennes qui ont mis plus de 300 ans à bâtir leurs économies nationales », dira M. Fall.
M. Fall a rendu hommage à M. Amadou Ndéné Ndao, qui a été l’un des premiers citoyens du Sénégal à avoir visité la Chine.
« Il a rencontré le président Mao en représentant les enseignants à plusieurs reprises. C’est vraiment un grand militant de la Chine-Afrique », dira-t-il.
«Cette année, la fête du printemps est organisée sous le signe de la compassion, de la détermination et de la résilience. Ce sont des qualités que nous avons retrouvées chez un certain nombre de sénégalais qui se sont distingués par un rôle particulier qu’ils ont eu à jouer dans les relations entre le Sénégal et la Chine », a laissé entendre M. Fall.
Revenant sur le signe du cochon, il avance : « Dans le milieu sénégalais lorsque vous parlez du cochon, vous avez plutôt une référence négative. Mais dans la tradition chinoise, renseigne Pr Mamadou Fall, le porc a un symbolisme très positif. « Le porc fait référence à la fidélité, à la détermination mais surtout à la compassion ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles