Nord Mali Un soldat français tué, victime d’une mine

Un soldat français a été tué, mardi 12 avril, dans le nord du Mali. Il est mort après qu’une mine a explosé contre son véhicule blindé, a indiqué l’Elysée dans un communiqué. Toujours selon la présidence, cet homme appartenait au 511e régiment du train d’Auxonne (Côte-d’Or).

D’autres soldats ont été blessés dans l’explosion, d’après l’Elysée, qui ne précise pas leur nombre. Le président François Hollande a exprimé « son profond respect pour le sacrifice de ce jeune soldat » et a adressé ses condoléances à la famille du militaire et à ses proches. Le Premier ministre Manuel Valls a également fait part de sa « profonde tristesse ».

La France intervient militairement au Mali depuis le début de l’année 2013. Le nord du pays est tombé en 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes jihadistes ont été en grande partie chassés du nord du pays, après le lancement, à l’initiative de la France, d’une intervention militaire internationale qui se poursuit.
Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères.
Source FranceTvInfo

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles