Nigéria : la jeunesse impliquée dans le dialogue pour une promotion de la paix et de la sécurité

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en collaboration avec l’Union africaine (UA), a organisé un dialogue national sur la jeunesse au Nigéria, qui a donné naissance au forum «Jeunesse pour la paix au Nigéria», qui visait à promouvoir la paix, la sécurité et le développement de la nation.

Le dialogue entre les jeunes intitulé « Réinventer les énergies et les capacités des jeunes pour la paix et l’édification de la nation au Nigeria », financé par l’Union européenne (UE) et mis en œuvre par l’Agence allemande de développement (GIZ), a permis aux jeunes des six zones géopolitiques du Nigeria de délibérer stratégies pour assurer une paix durable dans le cadre d’un atelier de trois jours qui s’est achevé le 6 septembre 2019 à Abuja, au Nigéria.

Selon le résumé de ces activités, les participants ont recommandé pour atteindre le Nigéria qu’ils désirent et méritent, que le gouvernement nigérian élabore, adopte et mette en œuvre un plan d’action national axé sur les jeunes sur la résolution 2250, en parallèle avec l’article 14 de la Charte de la jeunesse de l’UA et la politique de la CEDEAO en matière de jeunesse, et crée également une unité spéciale sur la jeunesse, la paix et la sécurité au sein de la présidence et du ministère de la Jeunesse et du Développement des sports.

En outre, ils ont exhorté le gouvernement à assurer une réorientation nationale massive afin de dissuader l’intolérance religieuse, culturelle et ethnique afin de promouvoir la paix, la sécurité et la cohésion nationale. Selon eux, il est possible d’atteindre cet objectif en intégrant l’éducation à la paix dans les programmes d’enseignement de la nation et en collaborant avec les organisations de la société civile (OSC) dirigées par des jeunes, en particulier pour la conception et l’exécution de programmes.

D’après toujours le communiqué, de leur côté, les participants se sont engagés à lancer des programmes de plaidoyer et de sensibilisation à travers une communication stratégique sur la prévention des conflits et la consolidation de la paix afin d’encourager la tolérance des Nigérians et de rejeter collectivement toutes les formes d’idéologies violentes. —-

Pour Ebenezer Asiedu, représentant le Directeur des affaires politiques de la Commission de la CEDEAO, le forum « Youth for Peace Nigeria » servirait de pivot à la consolidation de la paix et de la sécurité au Nigeria. –

De son côté, la représentante du gouvernement nigérian, Princesse Modupe Ozolua, conseillère spéciale principale du vice-président du Sénat pour les questions d’organisation de la société civile, a exprimé son optimisme quant au dialogue national et à l’émergence du forum « Jeunesse pour la paix au Nigeria » qui contribuera à combler le fossé entre le gouvernement et les organisations de la société civile à travailler ensemble pour parvenir à la paix dans le pays. ——–

Le dialogue national entre les jeunes a également été soutenu par le réseau ouest-africain pour la consolidation de la paix (WANEP) et la fondation Baywood.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles