Ndiandiaye-commune de Ndiaganiao : leur harmonie et quiétude menacées par un projet d’électrification, les populations interpellent Macky Sall

Ndiandiaye est un village historique. C’est le plus grand des 38 villages qui composent la commune de Ndiaganiao. Il est constitué de quatre grands quartiers à savoir Masaane, Ndoude, Ngoudème et Souème. Ses habitants vivent en parfaite harmonie.

Communiqué : Malheureusement, cette harmonie et cette quiétude sont remises en cause par un projet d’électrification. On sait que le Chef de l’Etat, Son Excellence le président Macky Sall, accorde beaucoup d’importance au monde rural, plus particulièrement à l’électrification rurale. C’est dans ce sens qu’il a renforcé l’ASER et a mis sur pied le PUDC. Ces projets et programmes visant la modernisation du monde rural sont plus que salutaires. Ils permettent de lutter plus efficacement contre les disparités économiques et sociales.

Toutefois, il est important de le souligner ces programmes, en particulier l’électrification rurale, sont sabordés par une personne, une seule, sensée représenter l’Etat à la base. Les dispositions du décret n° 96-228 du 22 mars 1996, définissent clairement les attributions de l’auxiliaire de l’administration publique au niveau de la cellule villageoise. A ce propos, nous demandons à l’ASER, qui a accueilli ses agents à Ndiandiaye et qui leur a donné les limites géographiques du village, lesquelles ont exclu le quartier de Ndoude ?

En prenant sur elle la responsabilité historique d’exclure arbitrairement le quartier de Ndoude du projet d’électrification du village de Ndiandiaye, cette personne non seulement défie frontalement le chef de l’Etat en inhibant ses efforts en faveur du monde rural, mais est en train de semer les gènes d’un conflit dangereux entre les quartiers d’un seul et même village, du reste, connu pour sa quiétude.

Au nom de quoi une seule personne peut priver tout un quartier de quelque chose qui lui revient de droit ? Pourquoi les quartiers des villages de Thiandène, Mbalakhate et Guèthie, bénéficiaires du même projet, sont tous électrifiés et ceux de Ndiandiaye ne le sont pas ?

Le temps de l’apartheid est révolue et Ndoude ne peut accepter cette discrimination voulue par un auxiliaire de l’administration et méconnue du pouvoir central.

Nous demandons que Ndoude, à l’image des trois autres quartiers de Ndiandiaye, soit électrifié comme c’est le cas dans tous les autres villages bénéficiaires du programme. Ces pratiques d’un autre âge sont indignes d’une personne sensée représenter l’Etat au niveau de sa cellule de base. Heureusement, les populations du village de Ndiandiaye ont compris le stratagème et soutiennent le quartier de Ndoude dans son combat contre l’arbitraire. L’ennemi de Ndoude est identifié. Il prétend qu’il est de la mouvance présidentielle mais travaille en réalité pour l’opposition. Il a un agenda caché.

Nous populations de Ndoude attirons l’attention du chef de l’Etat et de son épouse Marième Faye Sall sur ses agissements. Son but c’est de créer la frustration au populeux quartier de Ndoude et de détourner l’électorat au profit de l’opposition. Nous espérons que le président de la République ne va pas tomber dans le piège du calculateur et qu’il va plutôt lui couper l’herbe sous les pieds en corrigeant l’injustice en électrifiant, sans attendre, le quartier de Ndoude à l’image des trois autres quartiers de Ndiandiaye.

C’est un impératif politique ; une justice sociale. C’est ce qu’attend tout Ndoude. Un quartier respectueux des principes de la République, en dépit des rumeurs qu’on puisse colporter sur lui.

Monsieur le président de la République, les populations de Ndoude vous interpellent et vous soumettent en même temps leur seul et unique doléance à savoir l’électrification du quartier. Si elle est satisfaite, elles vous promettent solennellement 100% d’inscrits pour votre parrainage et 100% des votants à la prochaine présidentielle.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles