Nafina : La nouvelle sensation de la musique africaine

Elle est jeune, elle est belle et elle est pétrie de talents. Depuis quelques jours on ne parle que d’elle. Nafina, c’est l’icône du moment. Sénégalaise, d’origine guinéenne, la jeune chanteuse au teint caramel, pour qui une belle carrière se dessine a pourtant connu des débuts difficiles. Elle a su depuis l’adolescence qu’elle ne pourrait s’imaginer un avenir ailleurs que dans la musique.

Les réseaux sociaux ont été à l’origine du succès de la chanteuse. Son premier single « Diokh Ma Sa Khol » a fait un véritable carton dès sa sortie, et c’est dans cette lancée que Nafina a enchainé les tubes. S’en est suivi « Wouyouma Fii » (Ecoute moi) et « Lane Ngay Khar » (Qu’attends- tu ?) qui ont confirmé le talent de la jeune artiste tant dans la composition que dans l’interprétation. La consécration arrive dès la sortie de « Téré Nelaw » en featuring avec la star Wally B. Seck, single qui fait un buzz immédiat. La chanson aux sonorités Hip Hop, Afro et Mbalax, devient très vite le tube des fêtes de fin d’année. Divine et élégante elle affiche son style qui séduit un large public majoritairement féminin comme masculin. Malgré ce succès, Nafina reste une artiste mystérieuse, exemplaire, correcte et instruite, à la voix d’or que l’on suit de très près!

Premiers pas :

Adolescente, elle se faisait beaucoup remarquer à l’école à cause d’un tempérament bagarreur mais aussi et surtout grâce à sa voix sublime, dont elle a percé le secret au collège lors de manifestations culturelles. Sa voix faisait l’unanimité́. Ses copines l’appelaient « la Beyonce sénégalaise » alors qu’elle n’avait que 15 ans. Grande admiratrice de Beyonce et d’Adèle, elle passait ses journées à reprendre leurs chansons.

Une rencontre déterminante :

Lors d’une répétition d’un de ses amis, elle fait la rencontre de Fefsy, artiste producteur, musicien. Ce dernier, tombe sous le charme de sa voix et lui conseille de se lancer dans la musique, une idée qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque que c’est à ce moment même que la jeune chanteuse prend la ferme décision de se lancer dans une carrière musicale.
Cependant, pour rassurer ses parents réticents face à une telle décision, elle décide de continuer et de réussir ses études.

Carrière :

Elle commence à collaborer avec plusieurs artistes rappeurs tel que Simon, Nix, Mao Sidibe, Books, Opd, Admow, puis enregistre son premier single « Diokh Ma Sa Khol » qui connut un succès considérable au Sénégal. La jeune artiste se voit inviter sur tous les plateaux Tv et radios nationales pour parler du début de sa carrière en tant que chanteuse professionnelle. C’est là qu’elle prend conscience de son talent et l’envie d’aller encore plus loin. Sur la même lancée, elle entame l’enregistrement de deux autres singles « Wouyouma Fii » et «Lane Ngay Khar ».
Elle fait la rencontre de Wally Ballago Seck, qui l’invite sur ses scènes, au Grand théâtre, lors de la grande soirée « Sargal Djiguen » puis au CICES. Pendant qu’elle enregistrait le titre « Téré Nelaw », un des titres phares de l’album,
Wally Seck, en kiff sur ce titre demande à la jeune chanteuse de faire un featuring sur cette chanson.
« Téré Nelaw » sort le 18 novembre 2017 et fait un véritable carton avec des milliers de vues enregistrés en moins de 48h sur Youtube. Beaucoup de stars reprennent la chanson sur leurs « snapchat » personnels, une vraie réussite pour la jeune chanteuse.
Suite à ce succès, Nafina nous promet un album époustouflant attendu pour le début de l’année 2018. Aujourd’hui, son nom est déjà inscrit dans les annales des artistes sénégalais les plus influents.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles