Musique : le groupe Jamm lance « Wërsëg » son nouveau « l’e-album » d’afro-jazz

Le groupe Jamm, plus de 25 ans de carrière au Sénégal, a dévoilé, hier  15 mars, son nouvel album à Dakar, dans le club de jazz La Cave du Djoloff.

Communiqué : La sortie d’un album de jazz, qui plus est d’afro-jazz, cela n’arrive pas tous les jours au Sénégal. De plus, loin du cliché d’un jazz qui serait figé dans le passé, le groupe Jamm (« paix » en Wolof), montre que cette musique adopte pleinement le numérique. En effet, le groupe distribue son album via une « carte à gratter » qui révèle le lien internet pour télécharger l’album. Celui-ci est aussi accessible sur la plateforme de téléchargement MusikBi.com qui rassemble déjà environ 800 artistes sénégalais et africains et tente à sa façon de lutter contre la piraterie musicale sur le Continent.

Le nouvel album se nomme « Wërsëg » (« Chance », en Wolof).

Un titre en référence à une ancienne anecdote et qui appelle aussi chacun à provoquer la chance plutôt que l’attendre sans rien faire. Il s’agit seulement du deuxième opus de Jamm, malgré sa déjà longue carrière. Un rythme illustré par la jaquette de l’album qui montre un homme à vélo sur le pont de Saint-Louis ! Une production modeste compensée par les innombrables concerts donnés ces dernières années partout au Sénégal et notamment au Festival de Jazz de Saint-Louis dont le groupe est un habitué.

Des reprises de grands standards et des compositions originales

Wërsëg est composé de huit titres. Quatre reprises de grands standards du jazz, comme Caravan de Duke Ellington, et quatre compositions originales aux couleurs africaines. Il prend parfois des accents de samba, de bossa, de Moyen-Orient, des Antilles, et laisse la part belle à la section rythmique et aux cuivres. En guise de clin d’œil, en rapport avec les débuts de Jamm, le groupe a invité Cheikh Guissé, du célèbre groupe des Frères Guissé, à poser sa voix sur le titre éponyme de l’album.

Jamm est un groupe métissé, composé de musiciens confirmés : Lamine Faye (basse), Moustapha Diop (guitare), Jacques Iyok (batterie), Malick Fall (percussions), Wilfried Ambroise Zinsou (trombone, sax tenor & alto), Conny Schneider (sax alto & soprano, trompette), Alain Oyono (sax tenor), Babacar Mbacké (sax tenor & alto). Auxquels sont venus s’ajouter, pour l’album, Rane Diagne (claviers), Cheikh Guissé (voix).

Le groupe a entamé une série de concerts pour faire découvrir son album au public sénégalais, en commençant par le Play Club et La Cave du Djoloff.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles