Me Amadou Sall, Mamadou Massaly, Tamsir Jupiter devant Dame-Justice ce mardi

Du monde, il y en aura au Palais de justice Lat Dior, aujourd’hui. En fait, il est prévu le procès de l’avocat libéral et non moins ministre de la Justice sous Wade, Me El Hadj Amadou Sall. A moins d’un troisième renvoi, Me Sall sera jugé pour offense au Chef de l’Etat et atteinte à la sûreté de l’Etat, devant la Chambre spéciale de la Cour d’appel, présidée par le Premier-président Demba Kandji.

Son ‘’frère’’ libéral Mouhamadou Lamine Massaly fera également face au juge des flagrants délits pour outrage à agents dans l’exercice de leur fonction et diffamation sur la gendarmerie.

Le jeune responsable libéral à Thiès qui comparaît libre, est également cité à comparaître devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour injures sur la personne de Aminata Tall, présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE).

Si le procès de Me Sall risque de drainer des militants libéraux comme lors de ses deux premières comparutions, ce n’est pas le cas de Massaly qui, depuis ses déboires avec la justice, n’a pour seul et unique soutien que son inséparable ami et ‘’frère’’ Bachir Diawara.

A  côté des procès des deux libéraux, il y a également celui de l’ex-chroniqueur de Nouvel Horizon, Tamsir Jupiter Ndiaye, poursuivi pour acte contre-nature.

Lui également a fait l’objet de trois renvois à cause de l’âge controversé du plaignant, un talibé qui dit être âgé de 13 ans.

Convaincu que le talibé n’est pas mineur, l’avocat de Tamsir Jupiter demande la production de la levée d’écrou attestant qu’il a déjà fait la prison de Rebeuss.

Le procureur a demandé le même document pour être éclairé sur le passé pénal de Tamsir Jupiter, condamné il y a deux ans pour des faits d’homosexualité.

Source ‘’Enquête’’

 

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles