Mauvaise passe pour les émigrés sénégalais, après les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite en chasse-à-l’homme sénégalais

C’est vraiment la guigne qui colle à beaucoup de nos compatriotes établis dans la Diaspora ! Pour preuve, après les USA, c’est maintenant au tour de l’Arabie Saoudite lancer la chasse aux ressortissants sénégalais en situation irrégulière.

L’alerte a été lancée par l’Organisation de défenses des migrants Horizon Sans frontières, relayant un communiqué des services d’immigration de l’administration saoudienne dit : « Tous les migrants  en situation irrégulière  sont priés de quitter le pays dans un délai de 90 jours ».

Mieux ou plutôt pire, le document ajoute « Ceux qui  ne respecteront pas  cette date seront condamnés et paieront des taxes avant d’être expulsés vers leur pays d’origine ».

Le communiqué, d’après Boubacar Sèye, le président d’HSF, leur a été envoyé  par une ressortissante sénégalaise   vivant  en Arabie Saoudite.

« Nous  ne dormons plus, nous  demandons aux   autorités sénégalaises de nous  venir en aide afin qu’on puisse rentrer dignement au pays,  nous dit cette sénégalaise qui a voulu garder l’anonymat », relaie Boubacar Séye.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles