Mali: le célèbre polémiste Mohamed Youssouf Bathily, alias Ras Bath écope d’un an de prison ferme

Le célèbre polémiste malien Mohamed Youssouf Bathily, dit Ras Bath, a été condamné à un an de prison ferme et 100000 francs CFA d’amende, ce mercredi 26 juillet. Il était accusé «d’incitation à la désobéissance des troupes» après une chronique sur une radio locale.

Un an de prison ferme et 100 000 FCFA d’amende. En première instance, le tribunal n’a pas été tendre avec Mohamed Youssouf Bathily, dit Ras Bath. Son procès dure depuis août 2016, date à laquelle le polémiste malien avait dû se soumettre à un contrôle judiciaire l’empêchant d’exercer une partie de ses activités, avant que la cour n’annule ces dispositions.

« Avec un an de prison ferme, à douze mois de l’élection présidentielle, dans un contexte aussi sulfureux que le nôtre, on a cherché à empêcher monsieur Bathily de parler, et même d’émettre une opinion dans un Etat démocratique, regrette l’un des avocats de la défense, Maître Koné. L’objectif principal de ce procès est donc simplement d’empêcher Ras Bath de parler, mais également d’envoyer un message aux autres jeunes, qui sont activistes sur les réseaux sociaux : nous avons attaqué Ras Bath et nous sommes parvenus à le mettre à terre, donc méfiez-vous, faites attention. »

En voyage à l’étranger, Ras Bath n’était pas présent à ce procès. La défense a réclamé le report, mais la demande a été déboutée par les juges. Ses avocats ont immédiatement annoncé leur intention de faire appel de ce verdict. En attendant, le chroniqueur reste libre.

Source RFI

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles