Lutte contre l’immigration illégale: l’Espagne décaisse 30 millions d’euros d’aide pour le Maroc

Le gouvernement espagnol a approuvé, en Conseil des ministres, vendredi dernier, une aide financière de 30 millions d’euros au Maroc. Celle-ci vise à renforcer la lutte contre l’immigration clandestine.
D’après le quotidien espagnol El País, la nouvelle aide permettra aux autorités marocaines de couvrir les dépenses engagées dans le cadre de leur collaboration avec l’Espagne et l’ensemble de l’Union européenne, dans le contrôle des frontières et la lutte contre l’immigration clandestine sur les côtes espagnoles.
Elle permettra, entre autres, au Maroc, d’entretenir son matériel de patrouille sur terre et en mer, d’assurer les frais de carburant, les régimes et la compensation opérationnelle du personnel.
Cette nouvelle annonce intervient alors que l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) indique, qu’en 2018, la route maritime entre l’Espagne et le nord de l’Afrique a été la plus fréquentée, avec environ 56 000 arrivées. 769 migrants seraient morts dans cette partie de la Méditerranée, l’année dernière.
Néanmoins, selon des chiffres du gouvernement espagnol, l’immigration clandestine entre le Maroc et l’Espagne a chuté de près de 27%, au cours du premier trimestre de l’année 2019, par rapport à l’année dernière, grâce à un meilleur contrôle des frontières.
Notons que cette nouvelle aide s’ajoutera à une enveloppe financière de 140 millions d’euros, accordée par l’Union européenne (UE) au Royaume chérifien, toujours dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine.
Source Ecofin

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles