Les maladies d’origine alimentaire contribuent au fardeau hospitalier, selon l’ONU

Les maladies d’origine alimentaire « demeurent l’une des causes importantes de morbidité et de mortalité dans le monde », a signalé, hier lundi, à Dakar, le représentant au Sénégal de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Vincent Martin.

« Les maladies d’origine alimentaire, ainsi que les évènements ayant une incidence sur la sécurité des aliments (…) demeurent l’une des causes importantes de morbidité et de mortalité dans le monde », a dit M. Martin.

Il intervenait à l’ouverture d’un séminaire régional – pour la zone Afrique de l’Ouest – sur l’ »amélioration de la capacité de surveillance et d’alerte rapide en matière de sécurité sanitaire des aliments », une rencontre organisée par la FAO et le ministère sénégalais de la Santé et de l’Action sociale.

Selon M. Martin, les maladies d’origine alimentaire sont « une menace » sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, car elles peuvent avoir « des conséquences alarmantes sur la santé des populations et l’économie d’un pays ou d’une région ».

« Dès lors, a-t-il prévenu, leu prévention efficace et durable est essentielle pour améliorer la santé publique, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les résultats commerciaux agroalimentaires. »

« L’accès à des aliments sains (…) réduit le fardeau des factures hospitalières. Les consommateurs ont aussi le droit d’exiger que les aliments disponibles sur le marché soient sains et de bonne qualité », a ajouté Vincent Martin.

Source APS

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles