Le PASTEF bombarde: « Devant une situation économique plus que morose, Macky pour camoufler le mal-être des Sénégalais dont il est le seul responsable… »

En réunion suivie d’un point de presse hier dimanche à Fatick, La Coordination Départementale du PASTEF n’a pas été tendre avec la gouvernance de Macky Sall.

Selon les partisans d’Ousmane Sonko, le leader de ce parti, devant une situation économique nationale plus que jamais morose, le président Macky Sall veut trouver autres moyens pour camoufler le mal-être des sénégalais dont il est le seul responsable.

« Ainsi comme à l’accoutumée, le président Sall excelle dans la mal gouvernance, le reniement et la traque de ses opposants. Après avoir emprisonné puis exilé Karim Wade, détenu injustement Khalifa Sall, il se décide maintenant d’en finir avec la sentinelle du peuple, le patriote et le seul opposant à parler des questions de l’heure qui intéressent les populations », ont-ils expliqué.

C’est pourquoi face à cette tentative de musellement de leur leader, la Coordination Départementale de Fatick se dit debout pour s’ériger « en rempart solide tel le mûr de Berlin pour protéger avec tous les moyens cet homme de valeurs qui n’a comme seul tort de défendre les intérêts du peuple sénégalais. »

Sur l’affaire des 94 milliards, la Coordination Départementale de Fatick félicite le Président Ousmane Sonko pour avoir découvert et dénoncé cette haute  délinquance sur nos maigres ressources financières.

Boucar Diouf Coordinateur Départemental de PASTEF Fatick, souligne que « forte et confiante des preuves irréfutables que détient le Président Ousmane Sonko, leur Coordination demande l’ouverture d’un procès public pour juger et condamner les délinquants financiers que sont Mamadou Mamour Diallo et Tahirou Sarr ».

Et sur cette question, la Coordination Départementale a tenu à prévenir le Président Macky contre tout traitement politique de ce dossier et appelle toutes les forces vives de la démocratie contre cette tyrannie en vigueur dans notre cher pays.

« À défaut d’une telle attitude, les militants et sympathisants du département se feront entendre par tous les moyens dont dispose la constitution », annoncent ces partisans du leader du PASTEF.

Mamadou Nancy Fall

Rédacteur

Mamadou Nancy Fall

à lire

Autres Articles