L’autre grande responsabilité des dérives : comment les politiques abatardisent la société

Le comportement des hommes politiques influe fortement sur la moralité des citoyens. De ce fait,  lorsqu’un fait ou geste politique est déployé, il est immédiatement  absorbé  par la société. Par ce truchement  se crée une intimité incassable  entre les deux sphères : politique et sociale.

Autrement dit, la société n’est rien d’autre que l’espace où s’élabore  et se  déroule  le jeu politique. Ainsi lorsqu’il y a le moindre dérapage dans la sphère politique, cela se ressent de facto  au sein de la société.

Dès lors, lorsqu’on a des hommes politiques qui n’ont que des insanités à la bouche et dont l’arrogance châtie les nerfs, il ne faut s’attendre à plus de discipline à l’endroit du citoyen lambda.

Il ne faut pas qu’on s’étonne de ce qui est en train de se passer chez nous. La montée en puissance de cette « race d’insulteurs » est en partie  due  aux  frustrations engendrées par nos politiques.

En effet, l’insolence à outrance de certains hommes politiques  incite à commettre des actes qui sont aux antipodes de nos valeurs.

Nous ne cherchons nullement à dédouaner ces «  révoltés à la langue venimeuse ». Nous invitons juste nos politiques à revoir leurs copies. Car leurs faits et gestes, surtout quand ils sont condamnables, contribuent à l’abâtardissement du pays.

Jean Nzalé

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles