Justice : les choses se corsent pour Cheikh Béthio, des travaux forcés à perpétuité requis contre lui, en plus d’un mandat d’arrêt

Le procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Mbour, Youssou Diallo, a requis lundi une peine de travaux forcés à perpétuité à l’encontre du guide des Thiantakounes, Cheikh Béthio Thioune et de quinze de ses disciples dans le procès pour meurtre de deux des leurs en 2012.

Bara Sow et Ababacar Diagne, deux membres de cette association religieuse avaient été torturés à mort et enterrés en 2012 à Médinatou Salam, une localité de la commune de Mbour, dans la région de Thiès, rapporte l’APS.

Le ministère public a également demandé au juge de la Chambre criminelle de décerner un mandat d’arrêt contre le guide des Thiantakounes jugé par contumace dans cette affaire. Car C.B. Thioune séjourne à Bordeaux pour raisons médicales, selon ses avocats.

Le procureur a également réclamé une peine de 10 ans de travaux forcés contre Samba Ngom, Aziz Mbacké Ndour, Mamadou Hanne dit Pape et à Serigne Saliou Barro, selon toujours l’Agence.

Auparavant, les avocats des parties civiles avaient réclamé 3 milliards de francs Cfa de dommages et intérêts.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles