Journée Mondiale de l’Energie: Pourquoi les femmes font partie de la solution pour l’accès à tous, selon l’ONG Energy 4 impact

Communiqué L’accès à l’énergie ne constitue pas une fin en soi: elle a un impact important sur la qualité de vie des populations. L’énergie renouvelable et durable est vitale pour pouvoir effectuer toutes sortes de tâches quotidiennes, et ses bénéfices impactent tous les domaines de la société: santé, agriculture et production alimentaire, activités commerciales et éducation.

Afin de parvenir à un accès à l’énergie durable pour tous, l’initiative SE4ALL, lancé en 2010, vise à mobiliser l’action  des  gouvernements,  le  secteur  privé  et  la  société  civile autour  de  trois  objectifs:  assurer  l’accès  universel  aux  services  énergétiques  modernes, doubler  le  taux  global  de  l’amélioration  de  l’efficacité  énergétique,  et  doubler  la  part des  énergies  renouvelables  dans  le  mixte  énergétique  mondial – le tout d’ici 2030.

Cela signifiera un accès à des moyens de cuisson propres et non polluants au sein de foyers et institutions, des sources d’éclairage à partir d’énergie solaire – qui permettront non seulement aux maisons de s’éclairer la nuit, mais aussi aux commerces de poursuivre leurs activités plus tard dans la soirée, ou encore une source d’électricité pour alimenter les équipements essentiels tels que les réfrigérateurs ou les unités de transformation agricole.

Les femmes constituant une partie importante de la population et étant directement impactées par le manque d’accès à l’énergie, elles sont une partie essentielle de la solution pour rendre l’énergie accessible à tous.

« Les femmes peuvent être des actrices efficaces de changement pour l’adoption d’une source d’énergie durable. Leur implication dans la conception, la distribution, la gestion et la consommation de solutions énergétiques durables est une voie essentielle pour atteindre les Objectifs de Développement Durable, à travers les objectifs de l’initiative SE4ALL qui vise l’accès à l’énergie pour tous d’ici 2030. Les femmes sont les clés pour livrer des produits et services énergétiques aux zones hors-réseaux, et c’est pour cela que nous reconnaissons, au sein du gouvernement, l’importance de l’inclusion du genre au sein des politiques et programmes nationaux d’accès à l’énergie. » – déclare Fatou Thiam Sow, Coordinateur de la Cellule des Etudes et de la Planification du Ministère de l’Energie

A cet effet, un groupe de travail genre et énergie a été mis en place par l’ONG Energy 4 Impact au Sénégal, en collaboration avec, entre autres, ASER, le PERACOD, ECREEE, les Nations Unies, le Ministère de la Femme et le Ministère des Finances, pour trouver des solutions collectives pour élargir l’intégration du genre dans les politiques et programmes énergétiques.

L’objectif de la démarche étant dans un premier temps la reconnaissance du rôle des femmes pour livrer l’énergie aux zones reculées et hors-réseau, mais surtout d’instaurer des politiques publiques adaptées afin d’encourager l’investissement et le déploiement de modèles d’affaires inclusifs des femmes et des problématiques liées au genre.

« Nous travaillons en ce moment avec 158 femmes entrepreneurs dans les régions de Tambacounda et de Kédougou, qui rendent l’énergie disponible même aux villages les plus reculés. A travers la vente de lampes solaires et de foyers améliorés, elles améliorent le quotidien des populations rurales tout en développant l’économie locale de leurs régions. Si le Sénégal compte avoir un accès à l’énergie durable pour tous d’ici 2030, il est essentiel de développer davantage de programmes et politiques qui soutiennent les femmes dans le secteur de l’énergie, et faire d’elles des motrices du changement » déclare Louis Seck, Directeur pays chez Energy 4 Impact.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles