Génocide de 1994 : le Rwanda se souvient de son passé traumatisant – 25 ans plus tard

« Les faits sont têtus et nous aussi … » Kagame

Le Rwanda commémore le 25e anniversaire du génocide de 1994 et a aujourd’hui marqué le début de 100 jours de deuil national, marquant le jour où au moins 800 000 Rwandais, principalement des Tsutsi, ont été tués.

Le président français Emmanuel Macron a demandé l’ouverture d’une enquête sur l’implication de la France dans le massacre, bien qu’il n’ait pas répondu à l’invitation du président Paul Kagame d’assister à la réunion d’aujourd’hui. Yoweri Museveni, l’ancien allié de Kagame, était également absent.

L’ancien chef de la colonie belge, Charles Michel, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, les présidents de la République du Congo, du Niger, du Tchad et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, étaient également présents.

«Vingt-cinq ans plus tard, nous y sommes. Nous tous. Blessé et le coeur brisé, oui. Mais rien… Nous ne revendiquons aucune place spéciale, mais nous avons un endroit à revendiquer… les faits sont têtus et nous le sommes aussi… », a déclaré Kagame à un public sombre réuni au centre des congrès de Kigali pour la commémoration.

Source New African Magazine

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles