Gabriel FAL, Président de CGF Bourse : « Pour sortir du franc CFA, optons pour un Fonds Monétaire Africain »

Dans sa tribune publiée dans le dernier Jeune Afrique, Gabriel FAL, Président de CGF Bourse, revient sur le débat sur le franc CFA. Expliquant pourquoi les pourfendeurs et les pro-CFA ne s’entendront jamais, il affirme que « la plupart des pays qui ont arrimé leur monnaie à une monnaie de référence rêvent de bénéficier du soutien du pays émetteur ». Il se pose la question de savoir s’il faut nécessairement mettre fin au franc CFA parce que tout simplement il est issu du leg colonial comme tant d’autres systèmes. Gabriel FAL pense que « dans un contexte de mondialisation, bénéficier de l’énorme avantage d’une garantie à première demande du Trésor français ou de celle d’un ou plusieurs pays notés AAA n’a pas de prix ». Seulement, il faut disposer d’une « compensation équivalente » si on veut se passer de cette inestimable prérogative, considère-t-il.
Gabriel FAL propose de « créer un véritable Fonds Monétaire Africain (FMA) en vue de mettre en place un système de remplacement, plus moderne et au moins aussi efficace que le système de la zone franc ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles