Frustration à l’Hôpital Principal : Très remontés, les travailleurs civils brandissent un plan d’action pouvant aller jusqu’à la grève

La fête du travail n’a pas été de joie pour les travailleurs majoritaires de l’hôpital de référence de la capitale sénégalaise.

Les travailleurs civils de l’hôpital Principal de Dakar, une structure militaire de santé de référence, qui reçoit pour la plupart des personnalités du pays, ont exprimé leur colère face à la situation précaire que traverse leur lieu de travail.

L’Etat, via la Couverture maladie universelle -CMU, leur doit près de 7 milliards de francs CFA, bloquant leur plan d’investissement et le renouvellement de certains plateaux techniques.

Ces travailleurs civils, qui selon leur estimation représentent 98% des employés, au micro de nos confrères de Sud FM, ont menacé d’entamer leur plan d’action très prochainement, allant du port de brassards rouges au sit-in, pour même aboutir à une grève. Ce qui serait, sauf erreur, une première dans cet hôpital.

Des primes de logement et autres avantages liés à leurs prestations ont aussi été mis sur le tapis.

Pour désamorcer cette crise annoncée, la balle est dans le camp de l’Etat !

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles