Football : la Guinée disqualifiée pour fraude à la CAN U17, le Sénégal au Mondial

Le jury disciplinaire de la CAF a disqualifié la Guinée, finaliste de la dernière édition de la CAN U17 en Tanzanie, pour fraude sur l’âge concernant deux de ses joueurs, rapporte un communiqué reçu à APA, qui ajoute que la Guinée est « exclue du tournoi organisé en Tanzanie et ses résultats obtenus durant cette CAN sont annulés ».

La Guinée poursuit, le communiqué, est ainsi « empêchée de représenter l’Afrique à la prochaine coupe du monde FIFA U17 » en novembre prochain   Les deux joueurs guinéens, en l’occurrence Aboubacar Conte et Tidiane Keita sont « interdits d’exercer toute activité liée au football pour une période de deux ans ».

La Guinée, finaliste de la dernière édition de la Ca  U17, est aussi « suspendue des éditions 2019 et 2021 de la CAN U17 en vertu des textes de la CAF ». Elle devra aussi rendre les médailles d’argent décernés lors de la finale perdue face au Cameroun.

La Fédération guinéenne de Football est sanctionnée d’une amende de 100.000 USD (cent mille dollars américains) pour la falsification des informations communiquées concernant la participation des joueurs au tournoi AFCON U17 organisé en Tanzanie

Le Sénégal au Mondial U17 à la place de la Guinée

Selon le communiqué de la CAF, la Commission d’Organisation sera invitée à̀ « réintégrer le Sénégal et le Comité́ Exécutif d’approuver la participation du Sénégal en tant que 4ème représentant de la CAF à la Coupe du monde de la FIFA U17 qui se jouera en 2019 ».

Pour rappel, les deux joueurs guinéens Aboubakar Conté et Ahmed Tidiane Keïta avaient fait l’objet d’accusations de la part de la Fédération Sénégalaise de Football, qui estimait qu’ils disposaient de deux passeports différents. Les deux joueurs guinéens avaient notamment participé à un tournoi au Japon quelques mois avant le début de la CAN U17 avec des passeports différents de ceux enregistrés par la CAF lors de la CAN U17.

Le jury disciplinaire de la CAF après avoir examiné les preuves apportées par le Sénégal, a saisi le Japon pour disposer de toutes les informations nécessaires. La CAF a, par la suite, constaté des irrégularités sur les deux passeports des  deux footballeurs guinéens qui n’avaient pas les mêmes dates de naissance, encore moins les mêmes dates de délivrance. Le jury disciplinaire a ainsi décidé de sanctionner le Syli national au sortir de cette CAN U17.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles